Tout
Talent
Divertissement
gamescom-2019-impressions-sur-le-hands-on-de-no-straight-roads
No Straight Roads a été développé par le studio malaisien Metronomik, sous la direction de Wan Hazmer, concepteur principal de Final Fantasy XV. On y contrôle les membres d’un groupe de rock indépendant opposé au label d’artistes de la puissante mais...
Lire l'article
0 Commentaire Cacher les commentaires

A NE PAS LOUPER

les-lutins-urbains-sont-de-retour

Les Lutins Urbains sont de retour !

Les Lutins Urbains sont de retour avec le tome 4 de la série “Le péril Groumf” écrit par Renaud MARHIC (alias le “ Petit Reporter de l’Imaginaire ”), illustré par Godo et publié aux Éditions P’tit Louis. Les Lutins Urbains Le péril Groumf Le saviez-v...
0 Commentaire Cacher les commentaires
musique-tout-donner-maitre-gims-video-lyrics

Musique | Tout donner – Maître Gims (Vidéo + Lyrics)

Ne me demande pas la Lune, j’ai beaucoup mieux pour toi. Clip Vidéo Lyrics Tu m’entends? Réveille toi Regarde moi Ne me demande pas la Lune J’ai beaucoup mieux pour toi Mes pas sont lourds Parce que j’ai beaucoup pris sur moi Ton regard brille pour m...
0 Commentaire Cacher les commentaires
musique-je-t-attendais-claude-barzotti-video-lyrics

Musique | Je t’attendais – Claude Barzotti (Vidéo + Lyrics)

Je t'attendais, je t'attendais, je t'attendais... Moi dans le noir sans le savoir, je te cherchais. Je t'attendais comme un enfant attend Noël L’article Musique | Je t’attendais – Claude Barzotti (Vidéo + Lyrics) est apparu en premier sur Hélène & Al...
0 Commentaire Cacher les commentaires
poeme-tu-es-mes-nuits-et-mes-jours-mes-reves-et-mes-desirs

Poème | Tu es mes nuits et mes jours, mes rêves et mes désirs

Tu es mes nuits et mes jours, mes rêves et mes désirs, ma force et ma douceur, ma patience et ma volonté... L’article Poème | Tu es mes nuits et mes jours, mes rêves et mes désirs est apparu en premier sur Hélène & Alex.
0 Commentaire Cacher les commentaires
poeme-que-serais-je-sans-toi-louis-aragon-1956

Poème | Que serais-je sans toi (Louis Aragon – 1956)

Que serais-je sans toi. Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant Que cette heure arrêtée au cadran de la montre Que serais-je sans toi que ce balbutiement. J’ai tout appris de toi sur les chose...
0 Commentaire Cacher les commentaires
poeme-quand-je-te-vois-auguste-demesmay

Poème | Quand je te vois (Auguste Demesmay)

Quand je te vois. Quand je te vois, j’aime encore l’existence, Malgré les maux dont je fus abreuvé ; Mon cœur se rouvre à la douce espérance, Dont si longtemps, hélas ! il fut privé. Dans mon malheur, je n’avais pas d’amie Pour s’affliger et pleurer ...
0 Commentaire Cacher les commentaires
poeme-le-baiser-germain-nouveau-1885

Poème | Le baiser (Germain Nouveau – 1885)

Le baiser. Comme une ville qui s’allume Et que le vent achève d’embraser, Tout mon cœur brûle et se consume, J’ai soif, oh ! j’ai soif d’un baiser. Baiser de la bouche et des lèvres Où notre amour vient se poser, Plein de délices et de fièvres, Ah ! ...
0 Commentaire Cacher les commentaires
musique-un-amour-bien-plus-qu-eternel-19-juillet-2017

Musique | Un amour bien plus qu’éternel (19 juillet 2017)

Je t’aime d’un amour qui est bien plus qu’éternel. Notre histoire et tes paroles me donnent des ailes. Une flamme s’est allumée le 19 juillet 2017. Je te promets de la garder éclairée pour l’éternité. Clip Vidéo Une flamme s’est allumée Le 19 juillet...
0 Commentaire Cacher les commentaires
blog-je-t-aime-mon-amour-ma-cherie

Blog | Je t’aime mon amour, ma chérie

Mon coeur s’embrase rien qu’en te voyant Sous le regard ébloui du destin je t’ai rencontré, Dans l’ombre pleine de la vie je t’aime, Si un jour je dois tomber ce sera dans tes bras, Qu’il neige ou qu’il pleuve je ne vois que toi, On me dit : « loin d...
0 Commentaire Cacher les commentaires
poeme-comment-ne-pas-penser-a-toi-jacques-viallebesset-2011

Poème | Comment ne pas penser à toi – (Jacques Viallebesset – 2011)

Mais comment ne pas penser d’abord à toi. Bien sûr je sais qu’à cette heure Partout dans le monde Des hommes se blottissent de peur Des enfants ne font plus la ronde Des étoiles au bout de leurs doigts Que des femmes se cachent de la bête immonde De ...
0 Commentaire Cacher les commentaires